Organisation


Enseignant: Christian Henriot

Horaire et lieu: le jeudi de 14h à 16h en salle 208, Bâtiment T1 Pôle multimédia.

Ce séminaire aborde la question des élites à partir du cas de la Chine impériale et républicaine et, secondairement, de l’Indochine coloniale. Sur la base d’une exploration de lectures en sciences sociales (sciences politiques, sociologie, anthropologie), le séminaire explorera la manière dont les historiens mobilisent le concept d’élites, les notions apparentées, pour examiner plus particulièrement cette thématique appliquée à la Chine et l’Indochine.

Aucune connaissance préalable de l'histoire, la culture, la langue ou de la Chine ou de l’Indochine n’est requise. Tout étudiant-e prêt-e à investir du temps dans la lecture et dans les séances devrait être en mesure de saisir les grands thèmes du cours.


Objectifs :

À l’issue du cours, les étudiant-es devraient avoir acquis:

- Une bonne compréhension des enjeux et des concepts majeurs qui ont façonné l’étude des élites à partir des sciences sociales
- Les compétences en recherche et analyse qui leur permettent d’identifier et d'explorer la question des élites et à cultiver leurs propres compréhension et interprétation de cette notion appliquée aux sociétés chinoises et indochinoises.
- Les compétences dans le partage et la présentation des résultats de leur travail d'une manière cohérente et convaincante qui invite à la discussion et à la collaboration.

Programme :

Le cours commence par un examen de divers travaux de sciences sociales et la manière dont différentes disciplines ont abordé et traité la problématique des élites. Il s’agit d’acquérir par ces lectures  un appareillage conceptuel clair et solide. Dans un second temps, nous explorerons comment les historiens ont mobilisé ce concept et quelles méthodes lui sont associées. La partie la plus substantielle du séminaire étudiera une série de travaux sur la nature et la transformation des élites en Chine, de la fin de l’empire à la fin de la république en 1949. En fonction des travaux disponibles, on s’efforcera de mettre en perspective ce processus avec celui du changement social en Indochine. 

Organisation du travail et contrôle des connaissances

Ce cours combine lectures, exposés et débats en cours. Afin de profiter au maximum du séminaire et de contribuer à son succès, les étudiant-es sont tenus d’assister à toutes les séances, de lire attentivement tout les matériaux indiqués à l'avance, de participer aux discussions en classe et de rendre les travaux exigés aux dates indiquées. Les absences injustifiées comptent pour zéro dans la notation.

Les modalités d’évaluation s’appuieront avant tout sur le travail « au quotidien ». Les étudiant-es seront amené-es, chaque semaine, à présenter un sujet, à mettre des questions en débat et à soulever des questions de clarification.

Avant chaque séance, il est indispensable d’avoir effectué les lectures qui couvrent le sujet du jour. En classe, on ne peut couvrir les matériaux de lecture à un niveau approchant la globalité de ce que vous devez savoir sur le sujet. Si vous n'avez pas fait les lectures avant la séance, vous ne serez pas en mesure de retirer beaucoup de ces sessions et vous risquez inévitablement de vous sentir perdu-es.

Les séances seront organisées sous forme de dialogue semi-structuré. Chaque séance comprend:
• Introduction au sujet par l’enseignant (10  min)
• Présentation des travaux par les étudiants  (45 minutes)
• Discussion critique à la lumière des lectures de la séance (45 min)
• Conclusion de la séance: synthèse in situ (15 min)

La modalité de travail exigée (pour ceux qui présenteront en séance) et recommandée (pour tous les autres à chaque séance) est de préparer, pour les premiers, un plan sommaire et une série de points à débattre,  pour les seconds, une série de questions et de points à débattre.

Le contrôle des connaissances sera fondé sur les principes suivants :

  • Exposés hebdomadaires (à tour de rôle par groupe de deux étudiants) à la séance (50%)
  •  Travail bibliographique (séance du 1er février)
  •   Response paper, à rendre le 5 avril (25%)

Indications complémentaires: 

Toutes les contributions sur  le blog (spontanées et requises) devront être publiées au plus tard le mardi à 18h.

CONSEILS
  • Les travaux de sciences sociales doivent être lus d’une manière différente que les autres types de matériaux de lecture (roman, etc.). Ne soyez pas un lecteur muet. Il ne faut pas laisser l'auteur (y compris moi) vous mener par le bout du nez.
  • Ne commencez pas avec le premier mot en continuant jusqu’au dernier mot. Essayez de comprendre l'argument général avant de commencer la lecture, par la recherche de résumés au début ou à la fin de chaque section ou chapitre. Il ne s’agit pas de roman policier, il est donc préférable de connaître la conclusion avant de commencer.
  • Ayez des questions à l'esprit dont vous chercherez les réponses. Les questions sur le blog vous aideront à cet égard, mais vous devez bien sûr ajouter les vôtres.
  • Ne vous enlisez pas. Une fois que vous savez ce que vous cherchez, il sera plus facile de choisir les paragraphes et les sections à lire attentivement et celles que vous pouvez survoler. Oui, il faut écrémer.
    Et s’il y a quelque chose qui vous échappe même après une lecture attentive, notez vos questions à poser en classe ou sur le blog et passez au texte suivant.
  • Dégagez les questions, enjeux, concepts, termes principaux et notez les pour vous en servir comme base de réflexion et de discussion.